Web Tracking : les impacts sur la confidentialité en ligne

La confidentialité des données personnelles est une des premières préoccupations des internautes actuelles. La notion de Web Tracking ou du traçage web renforce cette préoccupation. Beaucoup de gens n’ont pas d’ailleurs conscience de l’existence de cette pratique et de son fonctionnement. C’est pourquoi le site https://www.tracking-fr.com/ a consacré cet article pour vous faire savoir l’existence du web tracking.

Importance du traçage de données personnelles pour les sites web

Le Web Tracking ne doit pas être confondu avec l’IP Tracking bien que les deux aient quelques points communs. Le traçage Web est la pratique par laquelle les sites Web identifient et collectent des informations sur les utilisateurs. Cela se présente généralement sous la forme d’un sous-ensemble de l’historique de navigation Web de la personne concernée.

Chaque fois que vous utilisez Internet, vous laissez une trace des sites Web que vous visitez. Les traces de votre passage se retrouvent aussi sur les éléments sur lesquels vous cliquez. La plupart des sites Web collectent une petite quantité de ces données selon diverses méthodes. Cela peut être l’ajout d’objets invisibles, l’utilisation des comptes utilisateur ou la configuration matérielle.

Le traçage web n’est pas fondamentalement une pratique malsaine. Elle fournit aux propriétaires de sites web des informations utiles pour l’amélioration de l’expérience de navigation. Cela inclut la personnalisation, l’analyse de site et la publicité ciblée.

Sans traçage, un site Web devrait traiter chaque utilisateur comme un étranger. Il ne pourrait pas alors présenter de contenu personnalisé. Le vrai dilemme du Web Tracking concerne surtout le traçage web tiers. Il s’agit de la pratique par laquelle une entité tierce au site Web visité par l’utilisateur collecte des informations sur ce dernier.

NB : la page contact est disponible sur ce lien.

Comment les sites web collectent-ils des données personnelles ?

Les sites web utilisent essentiellement trois méthodes pour retracer votre passage sur internet. Il s’agit notamment des fichiers cookies, de l’empreinte digitale de navigateur et des balises web.

Les cookies sont la méthode la plus connue pour identifier un utilisateur. Ils utilisent de petites données de 4 Ko maximum placées dans la mémoire de stockage du navigateur par le serveur Web. En visitant sur un site Web pour la première fois, vous allez créer un fichier cookie de ce site sur votre appareil. Ce fichier a un identifiant utilisateur unique qui peut être généré de manière aléatoire.

L’empreinte digitale de navigateur est plus précise que les fichiers cookies pour le traçage web. Les données collectées sont très exhaustives. Elles incluent souvent le type et la version du navigateur, le système d’exploitation et la version et la résolution d’écran. À cela s’ajoutent les polices compatibles, les plug-ins, le fuseau horaire, les préférences de langue et même les configurations matérielles.

Les balises Web sont de petits objets, généralement invisibles, qui sont intégrés à une page Web ou à un courrier électronique. On les appelle aussi ‘bogues Web’, ‘balises’, ‘balises de page’, ‘bogues de suivi’, ‘suiveurs de pixels’ ou ‘gifs de pixel’.

Dans leur forme la plus simple, les balises sont de minuscules images claires, souvent de la taille d’un seul pixel. Ils se téléchargent sous forme d’image lorsque la page Web est chargée ou que le courrier électronique est ouvert. L’image est générée en appelant un serveur distant. L’appel du serveur avertit la société que son courrier électronique vient d’être ouvert ou que sa page Web a été visitée. Les balises Web sont très utilisées par les annonceurs en ligne. Ils les intègrent dans leurs annonces pour suivre indépendamment la fréquence de leur affichage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *